En novembre 2017, c’est aux Archives Départementales de L’Oise, à Beauvais que je découvris que 9 grands cartons (soit 4 mètres de linéaires en vrac), non encore triés, contenant plusieurs siècles d’archives concernant les de Florans, m’attendaient !


Ils avaient été déposés là en 2016 par une famille belge qui, renseignements pris, n’était autre que celle des derniers héritiers, cousins éloignés de Florans : il s’agit de la famille Cornet d’Elzius représentée aujourd’hui  par Elisabeth Cornet d’Elzius épouse d’Eric Speeckaert, résidant à Scy (canton de Namur) là où Cécile de Florans avait vécu après son mariage avec le comte Ernest d’Espiennes en 1851.

Bonjour madame,
Je suis heureux d'apprendre que la donation des archives Florans a des effets inattendus et enrichissants pour tous. ! Quand nous avons trié les archives inexploitées de notre domaine, nous avons décidé de ne pas garder ce qui concernait la France et de les confier aux archives de l'Oise, n'imaginant pas qu'elles seraient si vite exploitées. Nous sommes bien sur impatient de recevoir votre livre car cette parenté française nous est bien lointaine. Et vous êtes bien sur la bienvenue si vous souhaitez découvrir les lieux où vécu Cécile de Florans même si son château n'existe plus.
Bàv
Lettre d'Eric Speeckaert du 25/11/2017

 

Restait à consulter cette abondante documentation, à en faire un premier tri, à prendre en photo ce qui touchait au plus près les de Florans, sujets de mes recherches.