Le 30 janvier 1820, en la mairie de Tain (Drôme), arrondissement de Valence, était célébré le mariage de Jacquette-Caroline de Cordoüe avec François-Marie de Florans. C’est ainsi que se fit l’alliance de ces deux familles nobles provençales que nous allons suivre au long du XIXe siècle.

Mais d’abord, d’où venaient-elles et quelle avait été leur histoire jusqu’à ce jour ?