Venue d’Espagne (Cordoue) à la fin du XVIème siècle, la famille de Cordoüe s’installe à Aurons en 1575 en achetant à l’archevêque d’Arles le château du Castellas. Elle y restera jusqu’en 1937 date de la disparition de la dernière héritière.

En haut de la colline, le ce qui reste du premier château, celui du Castellas.

C:\Users\Daniel\Pictures\La Marquise\Auron\AURONS_av le_chateau et 1909.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Mais comme bien d’autres places-fortes, ce château est détruit sur l’ordre de Richelieu en 1628 et la famille de Cordoüe reconstruit cette austère demeure au pied de la colline.

 

C’est là que Geneviève Le Bault, Marquise de Cordoüe et grand-mère de notre Marquise de Florans passa sa vie et notamment sous la Révolution. Pendant la Terreur, elle obtint sans encombre le certificat de civisme retrouvé dans les archives familiales en date du 9 thermidor an II, ci-joint et retranscrit avec l’orthographe du texte :

.

certif de civisme 2.jpgcertificat civisme.jpg

« … Nous membres du Comité de surveillance d’Aurons, canton de Pellisanne district de Salon département des bouches du Rhône les citoyens Louis Laugier…

7 ième ligne certifions et attestons à qui de droit que la famille Cordoue étant la seule ci-devant noble domicilié dans cette commune et par conséquent dans le cas d’être surveillée avec plus de soin ainsi que nous l’avons toujours fait, na néanmoins jamais varié dans les principes du bon patriotisme et du vrai républicanisme, qu’il n’est jamais rien parvenu à notre connaissance qui put les rendre suspect et que sans antrer dans le détail de leur conduite soutenue dans les bons principes depuis le premier mai 1789 vieux style et des sacrifices volontaires qu’ils ont fait à la République nous attestons volontiers en faveur de la vérité qu’il se sont toujour conduit en bons Républicain. Et nous pouvons dire en notre conscience en faveur de la citoyenne Cordoüe et du citoyen Raphaël son fils qu’ils nont cessé de se préter au bien et au maintien de la République. En foi de quoi nous leur avons délivré le présent certificat pour leur servir ce que de Raison. Délivré Aurons dans le lieu ordinaire de nos séances le neuf thermidor an second Républicain…. »

Marie de Florans dite ‘Florette’ dernière Marquise de Florans hérite du château d’Aurons en 1906 et le transforme alors en une agréable demeure limitée par une belle colonnade au goût du jour.

 

 Florette remet son château d’Aurons au goût du jour

au verso de la carte postale sa correspondance

 

 Ci-dessous, une autre aquarelle du château réalisée par M. Leclaire,  amie de ‘Florette’ en 1909

E:\Utilisateurs\Utilisateur\Pictures\Aurons transfert\IMG_0691 copieBBB - Copie.jpg

Cette aquarelle a été peinte avant le tremblement de terre qui a secoué toute la région en 1909 mais, sans faire de dégâts à Aurons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1937, à sa mort, ‘Florette’ est sans héritier, elle lègue son château à l’archevêque d’Aix.

       Très pieuse, elle ajoute au centre de la cour une Vierge à l’Enfant

E:\Utilisateurs\Utilisateur\Pictures\Aurons transfert\images.jpg

Le village d’Aurons aujourd’hui :

 

C’est un très joli village tyE:\Utilisateurs\Utilisateur\Pictures\Aurons transfert\P1040024.JPGpiquement provençal, administré par un maire très dynamique M.Bertero Après bien des péripéties la Vierge qui était dans la cours du Château s’est retrouvée sur le rocher du Castellas, d’où elle protège le village en contrebas.

 

 

 

 

 

Au centre de la place du village, le E:\Utilisateurs\Utilisateur\Pictures\France\La Provence\La Marqiuse et ses lieux\Aurons\La Marquise ses deumeures 055.jpggros platane, dont le tronc fait plus de deux mètres, a été planté en 1820, c’est-à-dire à l’époque ou Madame de Cordoüe, grand-mère de la Marquise de Florans habitait le Château

 

 

 

 

 

 

Quant au château, après avoir été occupé par les Allemands en 1942, dans leur fuite en 1944, il fut incendié par eux en 1944

E:\Utilisateurs\Utilisateur\Pictures\France\La Provence\La Marqiuse et ses lieux\Aurons\La Marquise ses deumeures 049.jpgE:\Utilisateurs\Utilisateur\Pictures\France\La Provence\La Marqiuse et ses lieux\Aurons\La Marquise ses deumeures 050.jpg

 

Aujourd’hui, il n’en reste pas grand-chose si ce n’est la colonnade et une tour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caveau de la famille de Cordoüe :

C’est dans le cimetière d’Aurons que l’on trouve cette chapelle ou sont enterrés les de Cordoüe et de Florans dont la liste suit

E:\Utilisateurs\Utilisateur\Pictures\France\La Provence\La Marqiuse et ses lieux\Aurons\Auron\Aurons 1\P1060980 - Copie.JPG

 

  • Georges de Cordoüe frère de la Marquise † 1817
  • Geneviève Le Bault Marquise de Cordoüe † en 1842 à Aurons grand mère de la Marquise de Florans
  • Louis-André-Raphael de Cordoüe † en 1849 et sa femme Julie Jacquemet de Saint Georges † 1837 parents de la Marquise
  • Le Marquis François Marie de Florans † 1871 et la Marquise Jacquette Caroline † 1872
  • Ludovic de Florans fils de la Marquise.† 1904
  • Jeanne de Courcelles femme de Ludovic † 1903
  • les enfants de Ludovic et Jeanne :
  • Roger † 1899
  • Christian † 1910
  • Florette †1937
  • (Emmanuel mort en 1916 est au cimetière de la Roque avec ses compagnons d’armes )

 

Les Fermes

Avec le Château d’Aurons la famille de Cordoüe possédait 5 fermes soit un domaine de 707 ha faits de terres cultivées en céréales ou plantées de vignes, amandiers, oliviers, et des prairies. Mais les espaces couverts de bois ou même incultes (terres de pâturage des moutons) représentaient 433 ha soit environ les 2/3 du domaine:

Ferme de la Grange avec une maison de ferme, un four à pain, (qui existe toujours) une grande bergerie et le vieux château du Castellas soit 328ha

Ferme du Petit Sonaillet: 175 ha aujourd’hui spécialisée dans la culture de la vigne et la production d’appellation Coteaux d’Aix

Petit Sonaillet

                                                           

Ferme de la Reynaude ( 125 ha) ancien relais de poste au XVIIIe siècle, transformé du temps des de Cordoüe en une exploitation agricole avec une grande bergerie, aujourd’hui hôtel-restaurant de charme.

     Ferme de Rousset. 30 ha dans la commune d’Alleins,  6 ha dans la commune de Vernègues, et 2 ha dans la commune d’Aurons.

Elle semble bien avoir été laissée à l’abandon.

    Ancienne abbaye,la ferme de Sainte-Croix : 41 ha dans la commune de Salon devenue un très bel hôtel restaurant quatre étoiles.

Saint-Pierre des Canons

C:\Users\Daniel\Pictures\La Marquise\Auron\téléchargement.jpg

A proximité du village se trouve le monastère de Saint Pierre des Canons.

Après la Révolution, Madame de Cordoüe, grand-mère déjà citée de la Marquise de Florans, l’avait acheté en 1802. Elle en fit don à une congrégation religieuse.

Après avoir été saisi par l’Etat en 1905, il fut mis en vente en 1921 et c’est Florette qui le racheta.

Son histoire mouvementée, a été écrite par l’abbé Charles Jourdan (curé d’Aurons de 1922 à 1952)  -mon grand oncle- par lequel j’ai reçu les 900 lettres du courrier adressé à la Marquise (voir Origine du Livre)

St. Pierre des Canons avant que ‘Florette’ ne le rachète en 1921

C:\Users\Daniel\Pictures\La Marquise\Auron\ST Pierre des Cannons\St. Pierre des C..jpg

Il fut utilisé comme colonie de vacances par les curés de Salon de Provence

Aujourd’hui, l’entrée du monastère.

 C:\Users\Daniel\Pictures\La Marquise\Auron\ST Pierre des Cannons\P1070096.JPG

L’intérieur de la chapelle

F:\La Marquise\Auron\ST Pierre des Cannons\P1070120.JPG

L’abbaye sert de maison d’accueil pour des retraites, réunions, conférences…
Quatre sœurs Dominicaines ont créé une communauté religieuse pour accueillir des femmes en recherche spirituelle âgées de plus de quarante ans et sans obligations familiales.
Les propriétaires suisses leur en ont fait dotation en 2010 à condition d’engager les travaux nécessaires