Pour présenter mon livre « Marquise de Florans née de Cordoüe… » j’ai sillonné la Provence et la Vallée du Rhône, mais aussi la Picardie (en attendant la Belgique) afin de l’apporter aux habitants où avaient vécu ces familles de Cordoüe et de Florans. Cette présentation est accompagnée d’un diaporama conçu par mon mari Daniel Coulomb.

J’ai inauguré cette série de présentations

  • dans notre village d’Hérouville dans le Vald’oise ( à une vingtaine de km de Chambly où les de Florans vécurent un siècle de 1740 à 1831).
  • En juin 2015 à l’occasion de « la Journée des Jardins ».
  • En décembre 2015 lors du « Salon des arts et de l’artisanat »
  • A Aurons  (13) berceau de la famille de Cordoüe en avril 2015
  • A Fuveau (13) (d’où était natif l’abbé Jourdan, qui nous a transmis ces 900 lettres, après avoir été curé d’Aurons de 1922/1952)
  • En septembre 2015lors de la manifestation annuelle : « les écrivains en Provence ».
  • 3 présentations privées: en sept. 2015 et avril 2016 à Fuveau et en avril à Marseille.
  • A Tain en avril 2016 et avril 2017 lors du « Salon des Auteurs de Drôme et d’Ardèche »
  • A Pélissanne (village voisin d’Aurons) à l’Office du Tourisme en juin 2016
  • A Aurons, en setp. 2016 lors de la Journée du Patrimoine Cette présentation s’est faite dans le Château du Castellas; premier château des de Cordoüe à Aurons
  • A la Roque d’Anthéron en avril 2017 à la Bibliothèque Municipale
  • A Bédoin : été 2016 trois interventions au village de vacances « les Florans »
  • A Bédoin en septembre 2017 à l’occasion de la Journée du Patrimoine à l’Auditorium.
  • Parution d’un article dans la revue: Etudes Drômoises mars 2018
  • A Chambly les 15 et 16 sept. 2018 lors des Journées du Patrimoine deux conférences :  » La Famille de Florans sort de l’ombre » sous l’égide de la Mairie et de l’ass. »Histoire et Patrimoine de Chambly ».

 

La Roque d’Anthéron

Bédoin

 

Le livre à demandé 5 ans de travail, mais depuis  il a ouvert de nombreuses pistes de recherches En voici une que j’essaie d’explorer.

La principale se situe à Chambly

	Madame Françoise COULOMB


Madame,

En réponse à votre courriel du 5 octobre 2017, je vous précise que les documents relatifs aux familles Rafflay de Landrimont, Tyssandier, de Florans et alliées qui constituent le fonds 116 J des archives départementales de l’Oise ont été donnés à mon service en février 2016 par une descendante de la famille de Florans qui réside aujourd’hui en Belgique.

Ces documents représentent environ 4 mètres linéaires de vrac répartis en 9 cartons de déménagement cotés 116 Jp 1 à 9. Il m’est possible, à titre exceptionnel, de vous permettre d’y accéder dans la salle de lecture des archives départementales de l’Oise. Je vous invite préalablement à me prévenir de la date de votre venue de façon à ce que les cartons soient préparés et que le personnel de salle soit prévenu. Compte tenu du volume de ce fonds, un dépouillement fin nécessitera certainement de votre part plusieurs jours de travail.

Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de ma considération distinguée.

Clotilde ROMET
Directrice des archives départementales